Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

15ème dimanche TO Année A

"Que celui qui a des oreilles, entende....!"
(P.Pierre Marmilloud)

« Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! » Qu’il entende quoi ? 1ère réponse qu’il entende que quelqu’un parle ! Nous sommes habitués à parler. Quand quelqu’un ne peut plus parler, c’est grave, c’est comme une mort. On cherche d’autres moyens de communiquer, quelle ingéniosité pour le faire ! avec la conscience que c’est vital pour l’intéressé et ses proches. Comment est né chez les humains le langage de la parole ? voyons ce qui se passe avec le bébé, l’enfant : lui parler est aussi important que de lui donner à manger ! quelle joie quand cette parole suscite sa parole . Il grandit, il devient de plus en plus lui-même, celui qui existe par cette communication, par cette écoute et cette réponse, sa propre parole.

Nous ne sommes pas loin de l’expérience du croyant, de la foi chrétienne. « Le semeur est sorti pour semer » Qui est le semeur ? dans la parabole, c’est Jésus lui-même. Pourquoi dire « il est sorti » ? c’est une manière de souligner une initiative, il vient de chez le Père, il vient nous parler en son nom. La semence, c’est la Parole qui annonce le Règne de Dieu tout proche. Le croyant, c’est celui qui a des oreilles pour cette Parole.

Le croyant écoute la parole du Créateur : « faisons l’homme à notre image et ressemblance », il écoute les prophètes qui relaient cette Parole « vous serez mon peuple et je serai votre Dieu », il écoute Jésus le Christ, la parole de Dieu faite humaine, « lève toi et marche, tes péchés sont pardonnés », il écoute cette parole dans le témoignage des évangiles, comme nous le faisons, en particulier dans chaque messe.

Le croyant a des oreilles pour entendre des paroles de vie éternelle.

P. Pierre Marmilloud