Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

3 ème dimanche -TO- année A

« L’amour du Christ nous presse »
(P.Pierre Marmilloud)

« Le Christ est-il divisé ? » c’est la question de Paul aux corinthiens tentés de diviser la communauté en différentes chapelles : « moi, j’appartiens à Apollos, moi, à Paul, moi, au Christ ». Sur notre agglomération, vous avez vu la liste des dénominations chrétiennes : « Eglise protestante unie » où nous étions mercredi soir, « Eglise protestante évangélique », le soir suivant, « église adventiste » , ce samedi matin, «église malgache catholique/ protestante » qui nous invitent à la louange ce dimanche après-midi, n’oublions pas les différents mouvements et communautés qui composent les paroisses de St Matthieu et St Benoît, cette diversité, qui est encore bien plus grande, comment la vivons nous ? dans l’indifférence et l’ignorance mutuelle…dans la séparation voire la critique, enfermés dans des préjugés…dans l’ouverture, l’estime mutuelle jusqu’à la joie des différences devenues richesses ?

« C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on vous reconnaîtra comme mes disciples »- Le thème de cette semaine de prière est clair : « se réconcilier, l’Amour du Christ nous y presse » Nous ne pouvons pas être disciples du Christ et accepter les divisions. Nous ne pouvons pas être ses témoins sans chercher à vivre réconciliés en son Nom. La récente visite du pape François en Suède (novembre 2016), invité par le président de la fédération mondiale des Eglises luthériennes, issues de la Réforme, il y a 500 ans, est un encouragement très fort. Encouragement à quoi ?

• Souligner notre foi commune au Christ sauveur. C’est l’évangile de ce dimanche, de chaque dimanche. Jésus proclame l’Evangile du Royaume, il appelle à se convertir et à le suivre. Voilà Celui qui nous unit, voila ce qui nous unit, dans nos différences, dans la mesure même où nous le vivons.
• Multiplier les démarches communes, comme cette semaine : nous rendre visite, nous connaître, échanger, partager la Parole et prier. Les activités ensemble, à l’heure d’aujourd’hui, sont significatives : le groupe ACAT, le groupe biblique, les conférences de carême, l’Aube du matin de pâques, le dialogue avec les musulmans, la participation au pôle Servir d’un membre de l’Eglise protestante, sans oublier l’œcuménisme qui se vit dans les familles, les couples de différentes confessions chrétiennes. Rendons grâce pour tout ce qui nous est donné de vivre ensemble déjà !

« L’amour du Christ nous presse » dans un monde divisé et en proie au doute sur lui-même. C’est l’heure d’être ensemble dans le témoignage de l’Evangile. Le Christ nous réconcilie, nous a réconciliés en sa mort et résurrection par amour pour nous, sans exclusion, et il compte sur nous pour être des témoins de cet AMOUR SAUVEUR aujourd’hui. Nous percevons chaque jour davantage le lien entre réconciliation et mission : réconciliation des chrétiens pour témoigner du Christ, réconciliation qui témoigne d’une humanité libérée de ses démons : «chacun pour soi», «se croire le meilleur». Notre conversion au Christ et notre mission présente passent par une profonde réconciliation entre chrétiens. Cette année anniversaire de la Réforme nous y pousse. Ce chemin passe par chacun de nous, notre regard sur l’autre, différent, nos relations, notre connaissance mutuelle, notre action commune au service du frère. Notre diversité actuelle, loin d’être un obstacle est appelée à manifester la Richesse du Christ, à une condition nous laisser animer par son Esprit, dialoguer et agir au service du frère, sous l’inspiration de son Esprit. Demandons cette grâce les uns pour les autres, demandons la pour notre Eglise, demandons la pour les autres Eglises chrétiennes, demandons la humblement en reconnaissant ce que nous recevons les uns des autres, demandons la pour être fidèles au Christ et à sa mission aujourd’hui.

P. Pierre Marmilloud