Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

Prières

Être chrétien, c'est croire que Dieu parle de multiples façons. Le chrétien l’écoute et il lui répond. Sa vie devient alors conversation et collaboration avec ce Dieu qui est Père, Fils et Esprit Saint.

Le Nouveau Testament montre Jésus, le Christ, priant sans cesse, apprenant à ses disciples comment prier (Mt 6, 9-13) et leur donnant les fondements de la prière : la foi (Lc 17,5), la sincérité, l'humilité (Mt 6, 5-8) et la persévérance (Lc 11, 5-11). Saint Paul recommande de faire des « demandes, des prières, des supplications, des actions de grâce » (1 Tm 2,1) et de prier constamment (1 Th 5, 17).
Les chrétiens de tous les temps ont cherché à être fidèles à cette tradition de prière et en multiplier les formes. On distingue généralement la prière mentale, qui n'est pas formulée, et la prière vocale que l’on prononce à haute voix ou que l'on murmure et qui, généralement, comporte un texte fixe ou au moins un canevas : le notre père, le je vous salue Marie, les prières de la liturgie ou la prière de Jésus. Les formes de prière mentale sont variées, mais les plus employées sont la lectio divina, l’oraison mentale (généralement comprise en trois temps : fixer son esprit sur une vérité ou une action du Christ, penser à ce que cela signifie pour soit et demander de l'appliquer dans sa vie), la prière affective (qui simplement dit son amour), la contemplation pure.
La prière, quelle que soit sa forme, peut dire merci (rendre grâce), adorer, demander (Évangile demande instamment aux chrétiens de savoir demander Mt 7, 7-11), se repentir.